samedi 19 mai 2018

idées courtes # 28

D'abord toucher un mot. Puis, j'ai deux mots à vous dire. Si la suite est logique, le discours sera long. 

*

Les blasés, les désabusés, les désenchantés, aux illusions définitivement égarées et non réclamées, ceux-là ont une influence néfaste sur le moral des ménages, donc du pays. Un impôt sur les revenus de tout ne découragerait-il pas de tels comportements ?

*

Certains achètent ds œuvres pour les placer au dessus du canapé et ainsi leur tourner le dos. 

*

Sous-entendu sur les ondes cet hiver
Cette année encore l'épidémie de grippe est arrivée très tôt. Pour éviter de l’attraper, des gestes simples peuvent être adoptés : lorsque vous éternuez ou toussez, couvrez-vous la bouche ou le nez avec votre bras à usage unique, puis jetez-le dans une poubelle fermée. N'oubliez pas de vous laver la main restante avec du savon ou une solution hydro-alcoolique. 
Ceci est un message du Ministère de la santé et du bon sens. 

*

S'est formé voici quelques années sur les vestiges de l'art brut un courant appelé « art singulier », qui compte de plus en plus d'adeptes et apparaît par conséquent de moins en moins singulier. Il a ses artistes, mais aussi ses galeries, son magazine, des critiques à son service (belle contradiction), son réseau de communication, ses points de vente. Il sombre, alors qu'on espérait la pluralité du singulier annoncé, dans le lieu commun le plus attristant. 

*

Exact vs juste

*

Marier les couleurs pour le meilleur ou pour le pire ? 

*

Autoportrait inclusif (1)
Il existe une catégorie d'artistes qui cultivent peur image en posant fièrement et à leur initiative tout apprêté·e·s devant leur toile, pour un beau cliché qu'il·elle·s s'empressent de diffuser partout où il·elle·s le peuvent. De là à en déduire que leur peinture ne suffirait pas à les révéler, il n'y a qu'un pas que je franchis sans hésitation aucune. 

*

Autoportrait inclusif (2)
Si comme je le pense chaque toile (quel que soit son sujet) est une forme d'autoportrait, il y a dans ces photographies satisfaites de l'artiste posant coiffé·e tout·e propre devant son tableau comme une redite, un reflet réciproque de la superficialité du peintre femme ou homme et de sa peinture.
Un pléonasme de l'insuffisance et de la vacuité.
De ce point de vue, l'égalité des sexes est respectée.

*

Silence papier

*

Un musicien vegan refusera toujours de taper le bœuf. 

*

Difficile d'être à la fois chauve et romantique. Car alors comment laisser les cheveux flotter au vent sombre devant les immensités agitées ?

*

Ces dames aquarellistes aiment par-dessus tout travailler dans le mouillé. 

*

Espoir (1)
Plus tôt je mourrai, plus vite je serai reconnu.

*

Espoir (2)
Il peut être artiste, celui dont je n'aime pas l’œuvre. Le goût n'a rien à voir dans cette question de la définition de l'artiste. D'ailleurs, je n'aime pas particulièrement ce que je fais. Je travaille seulement pour devenir.

*

Le siège de la Société Française de l'Aquarelle se trouve à Cucuron. Ce qui ne m'étonne pas une seconde.

*

Je travaille à l'atelier le plus sombre de mon temps.

*

Les peintres copieurs de cartes postales sont petit à petit remplacés par les peintres copieurs d'images trouvées sur l'Internet. La pauvreté d'imagination est à la pointe du progrès. 

*

Cette toile, dite abstraite, aux couleurs bleu outremer et jaune citron sortant du tube puis posées au couteau raclé de haut en bas et de gauche à droite, déjà vue des dizaines de fois dans d'autres lieux et sous d'autres signatures, a-t-elle pour modèle un perroquet, ou a-t-elle pour auteur un perroquet ?

*

Certains souhaiteraient voir la peinture exposée définitivement au Musée des Vieux Métiers, d'autres résistent. 
Je viens de  m'inscrire à un club de paintball. 

*

Dessin au trait d'encre : le repentir ne pardonne pas, n'en déplaise à quelques dévots. 

*

Peindre ? Parler à un mur.

*